Cette page vous présente des témoignages de différents escrimeurs du CEA.

Ingrid URSULET - Circuit national Elite de Soissons épée dame - Novembre 2017

Cher club, bonjour !

Ce weekend était chargé pour le Cercle d'Escrime aulnaysien entre sabreurs et épéistes. Pour ce premier circuit dit "élite", nous avons eu l'honneur d'avoir Gwladys sous les couleurs aulnaysiennes !

29 poules et 200 tireuses, issues de pays différents (de nombreuses suissesses et néerlandaises, une sénégalaise, une argentine et même une étatsunienne !). J'étais dans une poule de 7 avec des tireuses que je ne rencontre pas souvent. D'entrée dans un bon état d'esprit, j'ai réussi à mettre en place mon jeu, mon rythme, ma distance... Les adversaires qui "ne proposaient pas grand chose" m'ont donné du fil à retordre, car elles m'ont souvent sanctionné sur des erreurs de distance. Mais j'ai pu retravailler et prendre mon temps pour reprendre le dessus. Ce qui m'a permis de faire 6 victoires avec un bon indice et donc un bon classement.

Ce tableau a été plein de rebondissements. Exemptée du T256 incomplet, j'ai d'abord rencontré une tireuse qui m'a mise en difficulté en début de match, le temps que je m'impose, avant de rencontrer une tireuse de Beauvais où j'ai développé ma tactique assez tardivement. Puis, c'est sur la tireuse de Grenoble que les choses se sont corsées car je me suis trop précipitée et entêtée dans le 1er tiers temps. J'étais menée de 4 touches au deuxième mais j'ai changé de tactique et j'ai réussi à la "déboussoler" en terme de distance. Cela m'a demandé un plus gros effort physique (les jambes fumaient mais ma lampe s'allumait !). C'est comme ça que, menée de 11-13 au troisième et dernier tiers temps, j'ai gardé la même stratégie pour gagner 15-13 ! Marlène et Gwladys, mes co-équipières, étaient en bout de piste et le mot d'ordre était : "On continue à faire ce qui fonctionne, point à la ligne". Ouf !!!

Et ce fut Mallo qui m'a stoppé dans ma lancée. J'ai voulu mettre en place un jeu disons restreint car je n'ai pas réussi à faire abstraction du "je connais ses coups et elle connaît les miens". J'ai mis en place une stratégie qui ne la surprenait pas : mon attitude sur la piste ne l'a pas "déboussolé" et elle était trop à l'aise. Je m'incline en deux tiers temps seulement, 11-15... Quel dommage : je n'ai pas réussi à renverser la situation, reprendre confiance et pousser, comme antérieurement. Je termine 11ème : un résultat encourageant pour la suite de la saison sportive.

Malgré cette défaite, je reconnais que c'était une journée riche de bénédictions, j'ai fourni de beaux efforts : un pas de plus sur le chemin vers l'or !
Merci à tous pour votre soutien !
Merci aux co-équipiers pour le travail d'opposition en match à la salle !
Merci à notre super chauffeur du weekend, j'ai nommé le maître Dangeon !

Gwladys SAKOA - Championnat du monde et championnat d'Afrique - été 2017


Championnats du monde à Leipzig.

Jeudi 20 juillet début des poules. J'avais une poule de 7. Je n'étais pas détendue durant mes matchs, le stress avait pris le dessus. Je perds mon premier match à 5/4, puis le suivant 5/4, et encore deux autres défaites. Je me suis remise en question et je devais absolument gagner mes deux derniers matchs pour ne pas être éliminée. Je gagne mes deux derniers matchs 5/1 et 5/3. Puis je tire le tableau préliminaire de 128 en gagnant mon match, et je m'incline au tableau préliminaire de 64 contre une ukrainienne. J'avais du mal à faire ce que je voulais, j'hésitais dans mes actions et mon bras ne partait pas.

Je me suis mise trop de pression et cela a complètement bloqué mon escrime. Je garde le côté positif de ce championnat et je continue le travail pour la saison prochaine.


Championnats d'Afrique.

Je commence avec 3 défaites. Je n'étais pas détendue (trop crispée) puis je gagne mes derniers matchs. Je tire le tableau de 16 contre une Tunisienne que je gagne 15/9. Puis je rencontre une Egyptienne en quart en gagnant mon match 15/7. Je tire la demi-finale contre une autre Egyptienne en gagnant 15/7.
Je gagne la finale en gagnant 15/14. Mon dernier match ne s'est pas déroulé comme je l'imaginais mais j'ai gardé la tête forte et j'ai été mettre la dernière touche qui m'a permis d'avoir le titre de championne d'Afrique.

Claire DUCHNOWSKI - Championnat de France épée sénior - Juin 2017


ALBI Juin 2017


Il y a de cela, disons 30 ans ? Non quand même pas : 21 ans précisément que les Championnats de France d'épée se sont déroulés à ALBI. Ce week-end du 3 et 4 juin 2017, voici donc ALBI 2, le retour !

Grosse production : méga bus, 2 chauffeurs; Le décor naturel du Parc des expositions et son hall impressionnant; Beaucoup, beaucoup mais vraiment beaucoup de figurants de l'organisation en marinière pour le samedi et en diablotins pour le dimanche; Un cadeau d'accueil sous forme de bière frelatée (sic) en cadeau de bienvenue, mais bon « nul n'est parfait » !

Dans les premiers rôles, les tireuses et tireurs d'Aulnay. Ils ont sués le samedi pour les épreuves individuelles avec la chaleur des projecteurs et l'humidité tropicale. Les phases finales se sont déroulées en leur absence, quel manque d'originalité dans le scénario !

Belle soirée de gala autour d'un repas rythmé par les hurlements de supporters hystériques du ballon rond. La production avait tout prévu pour l'animation : chapeau ! Promenade digestive autour de la cathédrale Ste Cécile illuminée à l'occasion de la « nuit pastel » et investie par une troupe de trapézistes. Le cloître aussi était toujours à la même place, aménagé en musée d'art contemporain de plein air. Une légère ondée a quelque peu « douché » des badauds traînaillant dans les rues d'Albi qui, pour certains, ont trouvé refuge à la soirée VIP du « T'es GV » allumant une bougie supplémentaire.

Dés le lendemain du dimanche, reprise du tournage : clap 1ére division ça passe chez les hommes comme chez les femmes. L'essentiel est fait : les 2 équipes se maintiennent en division 1. La suite de la journée sera moins glorieuse, hélas. Clap 2ème division, ça grince chez les hommes qui n'ont plus le droit à l'erreur sur leurs deux prochains matchs. Ca passera pour le 1er et ça cassera sur le 2ème : les voilà relégués en 3ème division pour l'année prochaine. Les mouchoirs sont de sortie, ce n'est pas ce qu'on peut appeler une « happy end ». Restent les starlettes de la division 2, grasse matinée encaissée, bien pomponnées, elles nous ont fait trembler sur leur 1er match remporté 45 à 44. La suite est digne d'un drame shakespearien où elles échouent au pied du podium. Le scénariste du week end a été viré mais il reste néanmoins le souvenir de merveilleux moments partagés ensemble. Viva l'Escrima !!

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre M17 et M20 - Mai 2017


Bonjour

Voici un petit bilan des championnats de France Sabre M17 et M20 qui se sont déroulés à Dunkerque et à Charleville Mézières les week end du 13-14/05/2017 et 27-28/05/2017.

Nos sabreurs se sont bien battus et ont bien représentés le cercle d'escrime d'Aulnay Sous Bois. Mais à chaque fois, il a manqué ce petit grain de réussite, de folie pour transformer ces bons championnats de France en excellents championnats de France.

En M17, en National 2, Thomas CHARPENTIER termine dans les 16 meilleurs français. Il se classe 10ème. Son copain Armand GASTEL finit 35ème.

En M20, en National 1 Elite, Thomas MARTINE termine 24ème. Il perd 15 à 14 son tableau de 32. Frustrant. Nathan HARENDARCZYK se classe 33ème. Il perd 15 à 13 son tableau de 64. A nouveau c'est frustrant.

En National 2, après une poule ratée, Alioune MBENGUE réussit un beau parcours en tableau. Il perd en tableau de 16 et se classe 16ème. Ce fut plus dur pour Thomas CHARPENTIER et Axel NICOLAON qui sont M17. Ils finissent respectivement 49ème et 71ème.

Par équipe, le CEA est classé 9ème au début de la compétition. Elle gagne facilement son tableau de 32. En tableau de 16, l'équipe rencontre l'équipe d'Orléans classée 8ème. Elle perd et elle rebascule en National 2. Elle gagne facilement ses deux premiers tours et elle rencontre l'équipe de Gisors classée initialement 6ème. La rencontre est disputée car une victoire offre une médaille. Malheureusement, l'équipe perd 45 à 43. Une nouvelle déception et frustration.

Cette année, le CEA ne ramènera pas de médaille des différents championnats de France au sabre. Nous ferons mieux l'année prochaine.

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre sénior - Mai 2017


Bonjour

Voici un petit bilan des championnats de France sabre sénior qui se sont déroulés à Tarbes le week end du 6 et 7 mai 2017.

Après une année réussie au niveau des circuits nationaux, le championnat de France était attendu avec impatience et optimiste. Les résultats sont corrects. Mais il a manqué ces moments de frisson et d'excitation.

En individuels, le CEA avait deux représentants en National 1 Elite. Un bel exploit. Pierre Alexandre Dherbilly se classe 38ème. Thomas MARTINE 41ème.

En National 2, Jordan LACROIX échoue en en tableau T8. Il termine 8ème. Nathan HARENDARCZYK 13ème.

En National 3, Alioune MBENGUE se blesse lors de son tableau de T16. Il a été strappé mais cela a dû le perturber. Il termine 14ème.

En équipe, le CEA visait la montée en National 2. Mais la compétition en National 3 est un vrai coupe gorge. N'importe quelle équipe peut s'inscrire. Une équipe de Tarbes alignait deux champions olympiques 2008 par équipe. Une équipe de Pau alignait 3 jeunes retraités (30-35 environ) et anciens escrimeurs internationaux. Le CEA perd sur cette fameuse équipe de Pau et finit 9ème. Beaucoup de frustation. La montée ne sera pas pour cette année.

Des photos sont disponibles sur le site.

Ingrid URSULET - Coupe d'Europe U23 à Tatabanya Hongrie - Janvier 2017


Bonjour

C'était une belle épreuve où j'ai pu développer ma foi, ma concentration et mon jeu tactiquement parlant. Etant la seule française, je ne me sentais pas seule, j'ai quand même fait de belles rencontres avec les étrangers sur et hors de la piste. Malgré les -10°C (ça s'est réchauffé, c'était -16°C à l'arrivée) c'était une compétition chaleureuse ahah!

En finale, j'étais cuite physiquement et mentalement, dommage d'avoir loupé la première place face à une hongroise (VARNAI Vivien, 7-15) après avoir fourni tant d'efforts auparavant (en demi par exemple sur KOLCZONAY Anna, 15-14).

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France épée vétéran - Juin 2016


Bonjour

Le sport est plein de surprise. Le sport offre toute une palette d'émotion. Les vétérans l'ont encore découvert lors des championnats de France vétéran épée à Nantes.

Ils partirent à une dizaine. Et revinrent avec le même nombre de personne plus deux beaux podiums, des tas d'émotion, des tas de souvenir. C'est aussi l'occasion de revoir d'anciennes personnes de notre club. Je pense à Dominique, arbitre national, et Caroline, escrimeuse. De voir des anciens collègues de travail, des amis, de la famille de province qui vivent dans la région.

Commençons par le commencement.

Le samedi est réservé aux épreuves individuelles. Ce fut des résultats moyens pour certains, encourageants pour d'autres mais, comme Zorro, Marie-Noëlle PRIVE, notre chère secrétaire, surgit de nulle part et nous offrit notre premier plaisir. Elle obtient en vétérane 4 (plus de 70 ans) une belle médaille de bronze. Un beau podium pour Marie-Noëlle.

Notons aussi que pour ses premiers championnats de France, Annette BERTHO se débrouille plutôt bien et se classe à une honorable 24ème place en vétérane 2 (50-60 ans).

Le dimanche permet aux équipes de s'exprimer. Le principe est d'avoir un certain âge cumulé pour les trois escrimeurs sur la piste. Si un remplaçant rentre en cours de rencontre, l'âge cumulé doit être encore respecté.

Pour les hommes, il faut avoir 150 ans d'âge cumulé et tous les escrimeurs sont forcément du même club. Pour les femmes, il faut avoir 140 ans d'âge cumulé et toutes les escrimeuses sont forcément du même club ou de la même ligue (équivalent d'une académie scolaire) ou de la même zone (5 zones en France : Quart Nord-Est, Quart Nord-Ouest, Quart Sud-Est, Quart Sud-Ouest et Ile de France).

Le cercle d'escrime d'Aulnay Sous Bois n'avait pas d'équipe homme cette fois-ci. Trop jeune. Il n'y avait donc qu'une équipe femme.

En poule, elles font le travail. Elles gagnent deux rencontres et en perdent une. Normal.

Elles sont classées 7ème sur 16 à la fin des poules. C'est le début de la phase inexplicable, incroyable.

En quart de final, elles rencontrent l'équipe classée numéro 2. Une chance sur 100 de gagner. Les supporters sont là pour les encourager. Ils donnent de la voie. On rigole bien. Certains s'inventent coach. Ils trouvent cinq phrases pour les coacher « Soit prête tout de suite », « C'est toi qui décide », « Met toi en ligne », « Gère la distance », « Bouche toi » (pas sûr de la dernière consigne). Ces phrases sont dites de manière aléatoire. Un rien les amuse.

Une douce euphorie gagne le clan d'Aulnay Sous Bois. Cela fonctionne. Elles gagnent.

En demi-finale, elles rencontrent une équipe encore plus forte. Une chance sur 10000 de gagner. On ne change rien à une équipe et une méthode qui gagnent. Elles gagnent. On rigole de plus en plus. Les sourires sont de plus en plus grands. Les yeux brillent.

La finale arrive. Sur la piste principale. Le podium. La marche est vraiment trop haute. Elles perdent mais cela reste génial. A noter aussi qu'elles finissent première équipe de club puisque l'équipe qui gagne est une équipe de zone.

Bravo et merci à Claire DUCHNOWSKI, Pascale APPAVOUPOULLE, Annette BERTHO et Marie-Noëlle PRIVE.

Vous avez été formidables de combativité, de hargne, d'unité, d'entre-aide, de respect envers vos adversaires. Une vraie et belle équipe. Les supporters présents s'en souviendront longtemps. Vous aussi.

Un moment magique qu'il fallait vivre et essayer de restituer rapidement par les mots. Un moment magique qui va créer des liens entre les personnes.

A titre de comparaison, l'exploit réalisé correspondrait à voir l'Islande en final de l'Euro 2016 de football. Tout est dit.

Vous retrouverez tous les résultats et toutes les photos rapidement sur le site du club. http://ceaulnay.free.fr

Voilà les championnats de France sont finis.

Un petit retour chronologique sur tous les podiums de la saison pour les championnats de France ou équivalent.
# Sabre Sénior Individuel National 3 : Médaille de bronze pour Nathan HARENDARCZYK
# Epée Sénior Individuel National 1 : Médaille d'argent pour Maureen NISIMA
# Epée Sénior Equipe National 3 : Titre pour Camille HASENFUSS, Claire DUCHNOWSKI et Pascale APPAVOUPOULLE
# Sabre Minime Equipe National 2 : Titre avec la ligue de Créteil pour Thomas CHARPENTIER
# Epée Vétérane 4 Individuel National 1 : Médaille de bronze pour Marie-Noëlle PRIVE
# Epée Vétérane Equipe National 1 : Médaille d'argent pour Claire DUCHNOWSKI, Pascale APPAVOUPOULLE, Annette BERTHO et Marie-Noëlle PRIVE

Richard HARENDARCZYK - Fête des jeunes sabre minime - Juin 2016

Bonjour

Le week end dernier avait lieu la fête des jeunes pour les minimes. Cette catégorie n'a pas le droit d'appeler cette compétition championnat de France mais c'en est un. Aucun doute la dessus.

Nos minimes ont réussi un excellent week end.
Chez les filles, Mariam KHADEL finit à une honorable 37ème place.
Chez les garçons, Thomas CHARPENTIER et Armand GASTEL se classent respectivement 13ème et 15ème. Autant vous dire que c'est un très beau résultat.

Depuis la mise en place du site Internet du club (2007-2008), les escrimeurs du club finissant dans les 16ers lors de la fête des jeunes se comptent sur les doigts d'une main. Avant Thomas et Armand, il y avait eu Bastien HARENDARCZYK et Yohan CHATAIGNON. Donc, chapeau messieurs Thomas et Armand.

Mais encore plus beau. Thomas CHARPENTIER remporte la médaille d'or avec l'équipe de la ligue de Créteil en National 2. Ils finissent 5ème au classement général et donc première équipe en National 2. Un grand bravo pour Thomas qui a été sérieux et rigoureux à l'entrainement toute la saison. Le travail paye et c'est tant mieux.

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre junior - Mai 2016

Retour sur les championnats de France junior sabre qui ont eu lieu le week end du 21 - 22 mai au palais des sports d'Orléans.

Globalement, les résultats sont moyens.

En individuel, en National 1, Thomas MARTINE effectue une belle compétition. En tableau de T64, il élimine son copain de club Nathan HARENDARCZYK qui n'avait gagné qu'un seul assaut en poule. En T32, Thomas réalise un superbe match jusqu'à 11 à 6. Après ? Mystère et boule de gomme. Son adversaire ne lâche rien. Il élève son niveau de jeu quand Thomas baisse un peu le sien. Dommage. Il perd 15 à 13. Thomas finit 26ème. Nathan 41ème.

En individuel, en National 2, Alioune MBENGUE réalise une belle poule. Il sort 4ème du classement après les poules. Il passe sans soucis le tableau de T64. En T32, il perd contre un adversaire à sa portée. Il ne trouve pas la solution et s'enferme dans un jeu en milieu de piste. Bastien MAUBON passe complètement à côté de sa poule. Il perd sans surprise dès le tableau de T64. Alioune termine 17ème. Bastien 63ème.

Par équipe, nous avons connu le très bon et le très mauvais.
Le tableau de T32 est facilement gagné contre le PUC.
En tableau de T16, GEMENOS se présente. Une très belle et forte équipe. Bien homogène. L'équipe d'AULNAY se bat en équipe, ne lâche rien, s'encourage, se motive. On perd 45 à 44. Une touche d'écart. C'est rageant. Mais l'équipe s'est superbement comportée. Pour un compétiteur, l'essentiel est de gagner. Pour l'accompagnateur que je suis, la défaite peut être source de fierté, de promesse.
L'équipe bascule en National 2. Pour les juniors, toutes les équipes sont au départ dans le même championnat. Les 8 premières finissent en National 1. Les autres en National 2. Après la rencontre contre GEMENOS, l'objectif est clairement au minimum une médaille en National 2. En tableau de T32 National, on rencontre GISORS 2. Une équipe faible. Et bien, on trouve le moyen de perdre 45 à 38 (de mémoire, je ne me souviens plus du score exact). On passe complètement au travers en milieu de rencontre.

Soyons clair et dur, je trouve que c'est inadmissible. On ne sait pas gérer le moindre grain de sable dans notre mécanique. Notre mécanique est belle, peut-être performante mais vraiment trop fragile, trop déstabilisatrice. On se classe 9ème en National 2.

Il reste la fête des jeunes à Vichy pour les minimes et les championnats de France pour les vétérans à Nantes. Pour les minimes, cela correspond aux championnats de France. Bon courage et bonne chance à nos représentants.

Ingrid URSULET - Coupe du monde Epée sénior dame à Legnano Italie - Mai 2016

Bonjour bonjour!

Ci-joints quelques photos de Maureen qui gagne son T128 préliminaire à 15-14 puis gagne son T64 préliminaire à 11 je crois. Bref, l'aventure continue pour elle :)
ROAD TO RIO!!!

En ce qui me concerne, je me rattrape plutôt bien d'un début de poule difficile et je gagne aussi mon T128 préliminaire à 14 puis perds mon T64 préliminaire à quasi 09 sur la russe Gutkova.
J'en tire encore plus d'expérience, surtout en ce qui concerne le capital confiance sur les matchs serrés tels que le 15-14. Je développe ma patience, ma construction de la touche... le travail continue.

Maintenant, GO MAUREEN!!!

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre cadet - Mai 2016

Bonjour

Petit retour sur les championnats de France cadet sabre qui ont eu lieu le week end dernier du 14 - 15 mai à Thonon Les Bains.
Il y a des fois où rien ne se passe comme prévu.
Pour faire une analogie avec le cyclisme par exemple, c'est comme si vous faisiez une sortie en vélo et que, quel que soit la direction que vous preniez, vous ayez le vent de face. Vous faites demi-tour et le vent fait aussi demi-tour.

Bref, un week end pas forcément agréable.
Mais, un week end où nos jeunes cadets auront gagné en expérience.
Pour leur vie d'escrimeur et pour leur vie tout court.

Les ràsultats sont accessible sur le site internet du club.
Sinon, les voici :

Cadet - Individuel - National 1
30ème Thomas MARTINE

Cadet - Individuel - National 2
18ème Jaouad EL HORMI
34ème Thomas CHARPENTIER
63ème Yohan CHATAIGNON

Cadet - Equipe - National 2
10ème AULNAY

Pour les deux Thomas, ils pourront se rattraper aux championnats de France junior (Thomas Martine) ou à la fête des jeunes (Thomas Charpentier).

Pour tous, persévérez.
Cela sourira à la prochaine compétition ou lors de la prochaine saison.

Divers personnes - Championnat de France épée sénior - Avril 2016

Bonjour

Le week end du 7 - 8 mai 2016 avait lieu les championnats de France épée sénior à Saint Paul Trois Châteaux.

Voici les impressions de différents participants et accompagnateurs.

Transports :
Départ Paris vendredi 13h, arrivée Saint Paul trois chateaux 18h.
Retour Saint Paul trois Chateaux 18h30 arrivée Paris 0h15.
A noter que l'on a failli louper le train à Montélimar à cause des bouchons mais on est tombé sur un chauffeur de bus top qui a su accélérer comme il fallait.

Saint Paul Trois Chateaux :
Beau petit village médieval.
Gymnases à 15 mn à pied de l'hôtel

Hôtel :
Bel hôtel de presque 500 ans au coeur de la cité médiéval.
Très bonne nourriture quoique pas très adaptée à des sportifs de haut niveau.
Des chambres sympas !

Lieu de la compétition :
Beau site avec 1 gymnase et 1 boulodrome.
L'organisation laissait un peu à désirer, des housses partout au bord des pistes, peu de chaises, horaires non respectés, pistes annoncées pas toujours les bonnes...

Armurier - Fabien :
Un peu trop stressé au départ, il s'est détendu par la suite.
Il a essayé de faire le travail.
Il sera au top l'année prochaine!

Groupe :
Super cohésion de groupe.
Le départ en "retraite" pour les compétitions internationnales de Vanessa et Maureen a été fêté comme il se doit. Des supporters de luxe avec Jérémy et Marysa !!!

Compétition par équipe :
Beau titre des N3 dames.
Pour les N2 hommes, le maintien a été difficile.
En N1 hommes pas grand chose à dire pour les gars, qui font un gros match contre Levallois mais qui s'effondrent derrière.
En N1 dames, les filles ont assuré l'essentiel. Maureen et Vaness font le travail. Ines et Ingrid sont encore un peu tendres mais prometteuses.

Compétition en individuel :
En N3 Hommes, Julien fait une super poule avec 5v sur 6.
Manfred est moins bien en poule avec 1v sur 5, mais il se réveille à l'avant dernier match après l'intervention de Christine qui l'a boosté.
Par contre derrière, les 2 escrimeurs vont bien se défendre et tomber tous les 2 face aux finalistes.
En N2 Hommes, Laurent s'est bien défendu mais il lui manque peut être 20 ans de moins pour aller plus loin...
En N2 dames, je n'ai pas vu tirer Pascale qui était dans l'autre salle.
En N1 Hommes, dommage d'avoir un assaut dès le 1er tour entre deux aulnaysiens, Clyde contre Joffrey.
En N1 Dames, quelle belle performance de Maureen qui échoue face à Vitalis qui a éliminé de peu Vanessa en tableau de T8.

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre sénior - Avril 2016

Bonjour

Petit résumé des premiers championnats de France de l'année.
Ce sont les séniors au sabre qui ont ouvert le bal à PAU.

Par équipe, le CEA est en National 3 (3ème niveau français).
L'équipe est exempte du tableau de T64 car elle est 4ème au classement initial.
En T32, elle bat l'USM Métro. Sans trop d'inquiétude.
En T16, la rencontre est beaucoup plus serrée contre le Racing Club de France.
Mais le CEA finit par remporter la rencontre.
En T8, tout commence très bien contre Varces. Puis tout s'enchaîne mal. Défaite qui fait mal. Très mal.
Le CEA finit à une belle 5ème place qui laisse tout de même des regrets.

En individuel, le CEA a des sabreurs en National 1 Elite, National 2 et National 3.
En National 1 Elite, Pierre-Alexandre DHERBILLY perd en T64. Il finit 38ème.
PA (pour les intimes) avait la tête à ses partiels universitaires qui se commençaient lundi. Pas toujours simple de conjuguer école et sport.
En National 2, Jordan LACROIX et Alioune MBENGUE perdent en T32. Ils finissent 23 et 29ème. Pour progresser, il faudra apprendre à être concentré sur toutes les touches.
En National 3, Nathan HARENDARCZYK nous rapporte la première médaille de l'année. Il se classe 3ème. Un très beau parcours notamment en T8 où Nathan bat un ancien pensionnaire de l'équipe de France sabre junior.

Un bon week end dans l'ensemble.

Ingrid URSULET - Coupe du monde Epée sénior dame à Buenos Aires Argentine - Février 2016

Disons qu'après m'être sauvée des poules avec 3V-3D je m'incline suite à ma victoire sur la brésilienne Miller (15-8 en T128) au second tour de tableau (T64 préliminaire) face à la russe Andryushina, 09-15.

Je ressors de cette compétition frustrée car je sens que je suis capable de passer pour le samedi, avec un zeste de hargne en plus pour gagner ne serait-ce que d'une touche en plus de l'adversaire (faut savoir penser stratégique !).

Je continue donc à travailler ce point pour la fin de la saison: objectif Championnats de France en individuel comme par équipe!

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre junior - Mai 2015

Troisième championnat de France de la saison.
Ce sont les juniors au sabre qui ont été à Gleizé dans le Beaujolais.

En individuel
Nous avons deux très bons résultats.
En national 1 Elite, Nathan HARENDARCZYK, cadet 2ème année, termine 11ème.
En poule, il ne perd qu'un seul assaut contre le futur 3ème de la compétition.
En tableau, il est exempt du premier tour.
Au second tour, il remporte son assaut 15 à 14. Ouf !!!
Au troisième tour, il perd contre le futur vainqueur.
Trop trop trop fort. Aucun regret.
Et malgré une large défaite, un large sourire de Nathan car il sait qu'il a réussi sa compétition au-delà de ses espoirs.

En national 2, Thomas MARTINE nous rapporte une très belle médaille de bronze.
En poule, il gagne tous ses assauts. Il est classé 3ème à l'issue des poules.
En tableau, il gagne plus ou moins facilement ses différents assauts.
Pour sa première demi-finale individuelle d'un championnat de France, il a l'honneur des présentations, du podium et des photos.
Il perd, lui aussi, contre le futur vainqueur.
Thomas est heureux avec sa médaille des championnats de France autour du cou.
Nous aussi.

Bastien MAUBON et Alioune MBENGUE se classent respectivement 41 et 45ème en national 2.
Ils ont pourtant tiré correctement en poule.
Mais le 1er tour de tableau leur fut fatal.
Dommage. Quelques petites erreurs qui coutent chères.

Par équipe
Le mot qui revient est déception.
Notre équipe gagne facilement sa 1ère rencontre contre Chatou.
Au deuxième tour, elle rencontre Dinard.
Cette équipe est composée d'un escrimeur pensionnaire de l'INSEP et d'un autre escrimeur pensionnaire du pôle France de sabre à Tarbes.
Trop forte et pas prêt au combat. Défaite logique.
Cette défaite nous emmène en national 2.
Le 1er tour, le tableau de 16 en national 2, est gagné difficilement contre l'ile de la Réunion.
Le tableau de 8 se joue contre Betton. Une victoire et c'est une demi-finale et surtout une nouvelle médaille assurée.
Notre équipe mène 35 à 32.
Encore deux relais en 5 touches.
La rencontre est serrée, tendue.
Nous n'arrivons pas à conclure.
Nous perdons 45 à 41.
La déception est immense.
Les regards se perdent dans le vide.
La tristesse est présente.
Il faudra de longues minutes pour retrouver des sourires.
Nous ne gagnons pas à chaque fois.
Cette équipe est jeune. Elle est composé d'un junior 1ère année, de deux cadets 2ème année et d'un cadet 1ère année.
Ils auront l'occasion de se rattraper si les entraînements se font sérieusement.
Bravo tout de même à Alioune, Bastien, Nathan et Thomas pour le suspense et l'attitude.

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre sénior - Mai 2015

Second championnat de France de la saison.
Ce sont les séniors au sabre qui ont escrimé à Joué Les Tours.
En individuel, nous avons des bons résultats.
Chacun a réussi une performance au-dessus de la performance attendue.
En national 1 Elite, Pierre Alexandre DHERBILLY se classe 32ème. Pour sa 1ère participation à ce niveau, PA (pour les intimes) a gagné son 1er tour face au 24ème escrimeur français. Il échoue ensuite contre un escrimeur s'entraînant à l'INSEP. Ce n'est plus le même monde et la marche était vraiment trop grande.
En national 2, Jordan LACROX se classe 30ème. Pareil que pour PA, Jordan passe le 1er tour. Il échoue ensuite contre le 3ème du classement initial national 2.
Bastien HARENDARCZYK n'a pas pu défendre ses chances suite à une blessure au genou. Il est classé 24ème car il était exempt du 1er tour. Il a été considéré comme abandon sur blessure.
En national 3, Alioune MBENGUE se classe 11ème. Beau parcours d'Alioune. Belle attitude. Beau combat. Il perd suite à quelques petites erreurs qui sont corrigeables par de l'entraînement. Il manque aussi d'expérience pour ce niveau. Et cela s'acquière.

Par équipe
Soyons honnête, le résultat n'est pas bon.
Petite excuse, ils n'étaient que 3 pour composer l'équipe. Un 4ème, le remplaçant, moi en l'occurrence, qui sert de faire valoir car il n'a pas le niveau pour remplacer un escrimeur défaillant ou même légèrement blessé. Donc, si un des 3 n'était pas dans un bon jour, pas de remplacement possible. Et, malheureusement, le mauvais jour fut au rendez-vous.
L'équipe perd donc au 2nd tour en national 3. Elle se classe 13ème. Dans un bon jour et avec une équipe complète (absence de Bastien pour cause de blessure), l'équipe aurait pu atteindre la demi-finale. Ce sont des choses qui arrivent.

Richard HARENDARCZYK - Championnat de France sabre cadet - Mai 2015

Premier championnat de France de la saison.
Ce sont les cadets au sabre qui ont ouvert le bal à Charleville Mézières.
En individuel, nous avons du bon, voire du très bon et du moyen.
En national 1, Thomas Martine (cadet 1ère année) obtient une très belle place de 9ème. Nathan Harendarczyk se classe 40ème.
En national 2, beau résultat de Bastien Maubon qui termine 9ème. Il perd uniquement contre le futur vainqueur. Jaouad El Hormi termine 23ème, Gwendall Laroubine 24ème, Yohan Chataignon 31ème et Thomas Charpentier 84ème. Nos deux minimes, Yohan et Thomas, ont appris et gagné en expérience.

Par équipe
Au démarrage de la compétition, pas de national 1 ou 2, comme en individuel.
Les 32 équipes sont en national, classées selon les classements nationaux des 3 meilleurs sabreurs de l'équipe. Si vous perdez au premier ou au deuxième tour, vous basculez en national 2. Si vous gagnez les deux premiers tours, vous êtes en national 1, parmi les 8 meilleurs équipes de France.
L'équipe du CEA a perdu au 2nd tour. Pas concentrée, pas combative, l'équipe a eu le droit à une « engueulade ». Une reprise en main, une prise de conscience, une re-motivation individuelle et par équipe ont permis de relancer la machine. Une attitude et un comportement devenus exemplaires, même quand l'arbitre se trompe mais il fait partie du jeu comme le dit si souvent maître Christine Dherbilly.
Et cerise sur la gâteau, ils ont été au bout de leur nouvelle ambition. Ils gagné successivement Angers, Kremlin Bicêtre, Wattrelos et Besançon. Et ils sont donc devenus CHAMPIONS DE FRANCE NATIONAL 2.
Félicitations à Bastien Maubon, Jaouad El Hormi, Nathan Harendarczyk et Thomas Martine (par ordre alphabétique).
Félicitations à nos deux jeunes capitaines d'équipe Pierre-Alexandre Dherbilly et Alioune Mbengue. Ils ont vraiment assurés.
Et merci à Gwendall Laroubine pour ces encouragements.
Une grosse pensée à maître Christine Dherbilly qui les entraîne toute l'année mais qui ne pouvait pas être là cette fois-ci. Elle ne peut se couper en deux.
Pour ma part, j'ai eu la chance de vivre cette compétition au bord des pistes.

Annette BERTHO - Escrime loisir - Octobre 2014

J'aimerais témoigner de ce que m'a apporté la pratique de l'escrime.
Je fais partie de la section Loisirs du CEA depuis 3ans. A 49ans, je n'avais jamais pratiqué aucun sport et je suis venue faire de l'escrime comme pour me lancer un défi.
Je ne connaissais pas mes possibilités physiques, j'avais peur du combat, d'être confrontée à l'adversaire, de prendre des coups et d'en donner. Ceci peut s'entendre sur le plan sportif mais aussi sur le plan de ma manière d'être dans la vie courante.
L'escrime a été (est toujours) pour moi un formidable outil de développement personnel.
D'abord au niveau du rapport au corps, toute pratique sportive permet de ressentir ses muscles, son souffle, son effort, sa transpiration, mais cela ne m'était pas familier. Plus spécifique à l'escrime, le rapport à l'adversaire (à l'autre) a été la partie la plus importante du défi : se confronter, combattre, attaquer, se défendre, ce n'est pas rien, même si c'est pour s'amuser. Justement, si c'est pour s'amuser, pour ferrailler, on n'est pas prêt de marquer une touche ! Il faut donc penser à un objectif, puis construire une stratégie ; ça a l'air d'une évidence banale, mais ça a fait pour moi l'objet d'une belle prise de conscience, très utile dans ma vie personnelle.
Quant à atteindre le niveau permettant de faire une compétition, j'en suis encore très loin, mais ce sera mon défi pour les prochaines années. Concernant les cours j'ai juste un petit regret : que le côté « art martial » de l'escrime ne soit pas plus développé dans les cours pour les débutants, sans doute par crainte d'imposer des apprentissages jugés rébarbatifs.
Enfin je tiens à saluer les sympathiques membres du club présents au cours du jeudi soir, de tous âges et de tous niveaux, la dévouée équipe dirigeante, et notre talentueuse directrice de salle et maître d'armes.
L'escrime c'est l'école de la vie et il n'est jamais trop tard.

Jean-Michel LUCENAY - Championnats d'Europe et du monde - Juillet 2014

Bonjour à tous,
Je voulais faire un petit retour sur ma médaille de bronze des championnats d'Europe.
ça a été une journée intense où il a fait très chaud. Après de bonnes poules 4v1d (poules de 6), j'ai entamé mon tableau de 64 sereinement sur un adversaire coriace Barouski Biélorussie.
Le match s'est déroulé sans accroc jusqu'à ce que je mène 13:9. Mon adversaire va faire une remontée incroyable et m'amener à la mort subite 14:14. Je finis par gagner ce match dans la douleur en allant chercher mon adversaire comme quand j'ai commencé mon match.
Au 2ème tour, j'ai été plus constant et j'ai logiquement battu krasikovas Lituanie.
Ensuite j'ai enchaîné sur 2 très bons matchs de très haut niveau sur Joerg Fiedler et Igor Rezlin.
Je m'incline finalement en demi finale face à Pizzo Italie.
J'ai à cœur de faire bien mieux aux championnats du monde qui se dérouleront dimanche 20 juillet.
Je remercie le club pour son soutien toute cette saison, le président, le trésorier, les encadrants, tous les tireurs qui m'ont fait découvrir la meilleure ambiance que j'ai connue en club. Et une pensée particulière pour Hervé Le Ny pour son implication dans l'organisation des événements et pour son talent d'armurier. Il a été un artisan important dans mes performances cette année.
Une petite pensée de Kazan où l'on est arrivé mardi 15 juillet au matin très tôt (2h du mat).
Je donnerai le meilleur de moi ici afin pourquoi pas d'ajouter une nouvelle ligne à mon palmarès.
Je tire Pizzo dès le 1er tour, ironie du sort c'est celui qui m'a battu aux championnats d Europe.
A bientôt
Jean Michel

Jean-Michel LUCENAY - Coupe du monde Legnano Italie - Janvier 2014

Quelques petites lignes sur ma récente performance à Legnano où je termine 2ème.
La 1ère photo est tirée de ma demi-finale avec Ivan Trevejo où je gagne 15-12.
La 2ème c'est le podium avec le Coréen Jung jin sun qui a été très fort et m'a battu 15-6. Daniel Jérent, Ivan Trévejo et moi même.
Et la 3ème...ma médaille d'argent durement acquise.

En effet je suis passé par les qualifications car je ne suis plus dans les 16 premiers mondiaux.
Après des poules moyennes où j'ai fait 3V 3D.
J'ai eu 2 tours de tableau pour passer.
Un biélorusse Barouski que je gagne à la mort subite.
Ensuite Virgile Marchal pour passer le lendemain 15-13.
J'ai du faire 6 matchs ensuite samedi pour me hisser en finale: Garozzo 15/9, Confaloniéri 15/14, Steffen 15/9, Fava 15/11, Trevejo 15/12.
Et la finale que je perd 15/6.

Le lendemain en équipe on a terminé 3ème.
On perd à la mort subite sur la Pologne. On bat Israël 45/32 pour la médaille de bronze. Avec Daniel Jérent, Gautier Grumier, Ulrich Robeiri.
Emoussé physiquement par mon individuel j'ai réussi à tirer à un très bon niveau et à gagner tout mes matchs.

Je remercie le Club d'Aulnay de son soutien. Ainsi que tous ces partenaires. J'ai une pensée pour tous les tireurs du club quelque soit leur niveau. C'est un ensemble de petites choses qui font qu'aujourd'hui je suis de nouveau performant. Notamment le côté famillial que j'apprécie énormément dans ce club et que j'encourage. je trouve que l'environnement y est sain et que pour évoluer dans ce sport cela est primordial.
Je suis aussi au club pour véhiculer une image positive et pour montrer que quand on veux vraiment quelque chose on peut l'obtenir mais avec beaucoup de travail et de détermination.

Il ne faut jamais baisser les bras.

A bientôt
Pour de nouvelles aventures
Jean Michel

Caroline BOUQUET - Circuit national - Février 2013

Vendredi soir, à la gare de Valence, arrivèrent Lau (dit bling bling), Sandy et Vaness pour un Week-end Ardéchois... euh plutôt un Week-end escrime. C'est avec grand bonheur que nous nous retrouvions un mois après Soissons autour d'un repas gastronomique pour montrer mes grands talents de cuisinière : pizzas au menu !
Après un excellent petit déjeuner où Lau (dénoncée) n'a pas dégusté le délicieux croissant que Sylvain était allé chercher et un déjeuner face à nos magnifiques montagnes Ardéchoises. Pourtant que la montagne est belle... nous retournions à la gare pour y chercher Marysa et nous préparer mentalement à la compétition en faisant du shoping. Dévalisant les magasins, sans pour autant alourdir nos housses, nous attendions le dernier train dans lequel arrivait Clairette.
Tout le monde était là ! Autour d'un verre d'eau de source (évidemment) et d'un repas Ardéchois, nous fêtions nos retrouvailles. Comme nous sommes très sérieuses, pas de danse. Claire ayant dansé la veille, nous étions sauvées !
Le jour J de la compétition a sonné et nous voilà dans les virages Ardéchois, chacune avec son petit sac plastique sur les genoux car pas le temps de s'arrêter. Nous retrouvions Pascale, la régionale de l'étape. Ca y est, nous sommes au complet. La compétition se passe avec l'envie de gagner ! Les résultats ? Amitiés, très grande cohésion, symbiose, générosité, esprit club ; voilà les résultats de cette compétition. Un vent de jeunesse souffle sur notre club et c'est trop bon !
Merci à Sylvain pour l'arbitrage, les réparations en tout genre : armes ou blessures.
Une infinie reconnaissance et une profonde amitié à Claire, Lau, Marysa, Pascale, Sandy, Vaness.

Ivan TREVEJO - Coupe du monde - Janvier 2013

A Doha, je reprenais contact avec l'escrime internationale. J'ai pris du plaisir à tirer avec des tireurs que je découvrais. J'ai compris aussi que je devais améliorer ma tactique.
Mon résultat m'a permis de penser que je pouvais faire mieux à Legnano.

A Legnano, je voulais mieux réussir mes poules pour me placer correctement dans le tableau; c'est ce que j'ai fait avec 6 victoires.
Se placer 1er des poules m'a donné un bon élan, une confiance en mon escrime. Cette confiance dont on a besoin pour affronter des adversaires de qualité.
Lorsque j'ai vu que je rencontrais Novojoslov, 1er mondial et champion du Monde 2010, en tableau de 16, j'ai pensé que ce serait intéressant de tirer avec lui.
Je l'avais vu tirer et je connaissais un peu ce type d'escrime.
Mené 8 à 6, j'ai compris que je devais reprendre touche par touche pour égaliser. Lorsque j'y suis parvenu, cela m'a donné des ailes pour le vaincre 15/10.
En quart de finale, le match est très serré, l'ambiance incroyable: tous les Français m'encouragent, les Italiens aussi, le temps passe 12 à 12 fin du troisième tiers temps et j'arrive à la mort subite.
Ca va très vite, je prends une touche à la main. 13/12.
J'ai flirté quelques instants avec le podium.... Je termine 7ème.
L'entraîneur national Hugues Obry, le chef de délégation ainsi que tous les sélectionnés français me félicitent.
Je suis content, j'ai le meilleur résultat sur cette coupe du Monde parmi la délégation française et Jean Mi (Jean-Michel Lucenay) me suit: deux Aulnaysiens! que rêver de mieux!
Je suis heureux de participer au palmarès du club d'Aulnay qui a toujours cru en moi, de rendre un peu à Christine le fruit de son investissement et d'honorer l'engagement des sponsors et de la ville.
Avec Jean Mi, nous sommes vraiment "frérots" ; cette solidarité complice nous rend plus forts.
Je comprends un peu plus tard que mon résultat me qualifie pour la coupe du Monde d'Heidenheim, ce qui me satisfait.
Je vais avoir l'occasion d'aller encore plus haut, du moins, je le souhaite infiniment et travaille dans ce sens.
J'ai progressé dans le classement mondial et espère avancer encore.

Voilà le petit résumé que je peux livrer. Hélas, je n'ai pas de photo. Je dois en récupérer par le biais d'escrimeurs, je te les ferai passer dès que je les aurai.
Sinon, il y a de nombreuses photos sur le site de Lisieux, une vidéo. Isa a commandé le dvd, je le grave dès que possible pour le transmettre au club.

Je me prépare pour le circuit national d'Ornon ce week end.

Logo

Nos sponsors

Sponsor

Nos partenaires

Aulnay 93 Escrime diffusion

Pour nous contacter par mail : ceaulnay@free.fr